Le mot de Françoise

Publié: 4 novembre 2014 dans Information

images-3Chers amis,


Vous connaissez la pratique de Günter Grass qui réunit régulièrement ses traducteurs autour de lui pour travailler à la traduction de son dernier livre.
Nous faisons régulièrement la même chose au Collège de Seneffe (Belgique), avec Jean-Philippe Toussaint, notre grand auteur belge qui a été à deux doigts de recevoir le prix Goncourt l’an passé.


L’été dernier,  il a séjourné au Collège de Seneffe pendant 15 jours avec ses traducteurs du monde entier, pour travailler avec eux sur son dernier livre : Nue.

Une émission a été consacrée à cet événement et au Collège de Seneffe : elle sera diffusée mercredi 5 novembre à 22 heures, sur la RTBF (Radio, La Première), l’émission s’appelle Par ouï-dire. Vous pourrez l’entendre en allant sur le site Internet de la RTBF.


Cordialement

Françoise

Publicités
commentaires
  1. Jean-Paul Deshayes dit :

    Quelle chance pour un traducteur (comme moi-même) de pouvoir ainsi travailler en compagnie de l’auteur pour réaliser, dans une autre langue, la version d’un ouvrage publié dans la langue d’origine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s